Cabines Cryocab®, la cryothérapie corps entier made in France

> Le COCS, ostéopathie et cryothérapie > Cabines Cryocab®, la cryothérapie corps entier made in France

Les cabines Cryocab® sont les seules cabines de cryothérapie corps entier 100% françaises. Depuis le premier prototype créé en 2009, ces cabines sont devenues la référence grâce à une efficacité et des performances exceptionnelles ajoutées à un système de sécurité et de monitoring optimales.

Des cabines de cryothérapie pratiques et sécurisées

Les cabines de cryothérapie fonctionnent avec de l’azote refroidi à des températures bien en dessous de zéro, à -130°C en moyenne. Notre cabine est équipée des meilleurs systèmes afin de garantir une sécurité optimale.

Un confort optimal

Contrairement à certaines cabines de cryothérapie concurrentes, l’azote est réparti de manière homogène dans toute la cabine afin d’éviter toute brûlure due au froid.

Ainsi, il n’est pas demandé au patient de tourner sur lui-même. Ce qui revêt le double avantage de ne pas solliciter ses muscles et donc de parfaitement « subir » le choc thermique et de laisser son corps activer les mécanismes recherchés de la cryothérapie.

Une cabine sécurisée

En cas de chute, grâce au système de fermeture via aimant spécifiquement calibré, les portes s’ouvrent d’elles-mêmes.

De plus, le capteur de porte interrompt immédiatement le traitement.

Cabine de cryothérapie corps entier Cryocab®

Un taux d’azote parfaitement maîtrisé

L’azote n’est pas dangereux en soi puisqu’il compose à 78% l’air que nous respirons. En revanche, si le taux d’oxygène descend en dessous de 18%, les effets de l’asphyxie commencent à se faire sentir. En dessous de 8%, c’est l’asphyxie.

C’est pourquoi la cabine de cryothérapie Cryocab® est la seule à disposer d’extracteurs d’azote situés en haut de ses portes. Ce système breveté permet de ne pas avoir de nuage d’azote au niveau du visage et donc de profiter sereinement de sa séance.

En complément, la cabine est équipée d’un oxymètre qui mesure continuellement le taux d’azote. Si le taux d’oxygène descend en dessous de 18%, la cabine se met en sécurité et extrait l’azote de la cabine qui interrompt le traitement.

L’opérateur dispose également d’un oxymètre portable qui va émettre un son si l’oxygène descend en dessous de 19,5% pour permettre d’anticiper une possible mise en sécurité. L’opérateur peut ainsi ajuster les réglages et ne pas risquer d’interrompre le traitement.

Des locaux spécialement ventilés pour la cryothérapie

En complément, nos locaux sont équipés d’extracteurs d’air qui permettent de renouveler l’atmosphère de la pièce et nous répondons à toutes les exigences en matière de dispense de soins de cryothérapie.