Cryothérapie corps entier : règles de sécurité et contre-indications

> Le COCS, ostéopathie et cryothérapie > Cryothérapie corps entier : règles de sécurité et contre-indications

Pendant une séance de cryothérapie corps entier, le corps est soumis à des températures pouvant aller jusqu’à moins de -140°C pendant 3 minutes. Des consignes de sécurité sont donc à respecter.

Quelles sont les consignes et précautions avant une séance de cryothérapie ?

Avant la séance

  • ne pas exercer une activité sportive 30 minutes avant la séance
  • ne pas prendre de douche 30 minutes avant la séance
  • ne porter aucun vêtement ou sous-vêtement humide
  • avoir une peau sèche sans aucun produit cosmétique
  • ne pas se raser ou s’épiler avant la séance
  • protéger les extrémités et parties sensibles du corps
  • retirer ou protéger les objets métalliques (montres, bracelets, piercing, …) sauf les boucles d’oreilles et les lunettes qui peuvent être conservées
  • protéger toutes blessures cutanées, plaies ouvertes ou cicatrices fraîches
  • être sobre (pas d’alcool, de drogue…)

Durant la séance

  • inspirer l’air par le nez, expirer par la bouche
  • ne pas frotter ou taper des mains et la surface du corps
  • ne toucher ni les parois, ni les échangeurs de chaleur

Après la séance

  • ne pas prendre de douche chaude dans les 30 minutes qui suivent la séance
  • ne pas s’exposer au soleil

Quelles sont les contre-indications à la cryothérapie corps entier ?

Contre-indications absolues

  • hypertension artérielle non soignée de valeurs supérieures à 160/100 mm Hg
  • insuffisance respiratoire sévère, infection respiratoire aiguë, angine de poitrine
  • pathologies infectieuses fébriles du tractus respiratoire
  • insuffisance cardiaque, troubles du rythme cardiaque, insuffisance coronarienne
  • infarctus du myocarde de moins de 6 mois, Pacemaker, dispositif cardiaque sous-cutané, AVC, embolie pulmonaire
  • insuffisance circulatoire aiguë, thrombose veineuse profonde, micro angiopathie
  • artériopathie de stade 3 ou 4, micro-angiopathie
  • anémie profonde (Hémoglobine < 8 g/dl)
  • allergie au froid intense, hyper-sensibilité au froid, polyneuropathies et troubles de la sensibilité, syndrome et maladie de Raynaud
  • infection cutanée aiguë bactérienne ou virale, plaies chroniques
  • maladies rénales et de la vessie, colique néphrétique chronique
  • thrombose veineuse profonde / phlébite
  • colique néphrétique, colique hépatique
  • cryoglobulinémie
  • infection profonde aiguë
  • hyper uricémie (crise de goutte)
  • angor instable
  • prise d’alcool ou de drogues

Contre-indications relatives

  • trouble du rythme cardiaque
  • après chirurgie cardiaque
  • insuffisance valvulaire
  • rétrécissement valvulaire
  • artériopathie stade 1 et 2
  • cardiopathie ischémique
  • syndrome de Raynaud
  • polyneuropathies
  • grossesse > 4 mois
  • claustrophobie
  • vascularites et micro angiopathies
  • hypothyroïdie non traitée
  • hyperhidrose
  • épilepsie

Cette liste est non-exhaustive.